- AUVERGNE -

Nicolas Carmarans

En quittant son réputé bistrot à vins parisien pour rejoindre la terre de ses origines, en Aveyron, Nicolas Carmarans n'avait qu'une ambition, faire des vins dans l'esprit de ceux qu'il aimait et proposait à son comptoir, des vins “nature“. Mission accomplie : à partir des cépages locaux traditionnels, ceux de la petite appellation quasi oubliée des vins d'Entraygues-et-Le Fel, il signe des cuvées d'un beau caractère pur et franc, à la fois croquantes et bien charpentées.

C'est dans la région de ses origines familiales, en Aveyron, que Nicolas Carmarans décide, après des années de bistrologie parisienne, de venir au cours de la décennie 2000 redonner vie à des terroirs quasi en déshérence et pratiquer la viticulture qu'il avait toujours défendue dans son bistrot. Ses vignes – 4 ha – se situent dans l'aire des vins d'Entraygues-et-Le Fel, au cœur du Haut-Rouergue sur les contreforts de l'Aubrac, à la pointe Nord de l'Aveyron, sur les coteaux des vallées de la Truyère et de son affluent la Selves : des pentes d'arènes granitiques qui ne peuvent être travaillées qu'au chenillard et au treuil, et où prospèrent notamment le très typique fer servadou (appelé mansois à Marcillac et braucol à Gaillac), le local et rarissime négret de Banhars et, en blanc, le chenin. Sans intrants d'aucune sorte (hormis de rares fois une dose minimale de soufre), les vins sont remarquables de droiture, avec une aromatique de grande franchise et une belle texture qui conjugue la chair du cépage et l'empreinte minérale du terroir.

Sorry for the inconvenience.

Search again what you are looking for